Les espèces exotiques envahissantes symar val ariège
Les espèces exotiques envahissantes symar val ariège

Le SYMAR Val d'Ariège 

Regroupement du SYAC, SYRRPA et SYMAR

Les espèces exotiques envahissantes symar val ariège
Les espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes symar val ariège

Une espèce exotique envahissante ou EEE est une espèce (animale ou végétale) dont l'introduction par l'homme (volontaire ou fortuite) sur un territoire menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes (autochtone), avec des conséquences écologiques, économiques ou sanitaires négatives.

Les EEE sont aujourd'hui considérées comme l'une des plus grande menace pour la biodiversité mondiale.

Face  à cette problématique complexe et coûteuse, différentes stratégies et réglementations ont vu le jour pour répondre à cet enjeu sociétal. On peut citer:

  • au niveau mondial

             - la convention de Rio

             - la convention sur la diversité biologique

  • au niveau européen

             - la directive Oiseaux et la directive Habitats

             - La directive cadre sur l'eau

             - la convention de Berne

             - la convention de Bonn

  • au niveau national

             - mise en place d'une stratégie nationale de la biodiversité

             - loi de programmation du grenelle de l'environnement

  • au niveau régional

            - plan régional d'actions relayé par le conservatoire botanique de Midi-Pyrénées

            - financement d'actions de gestion, d'animation sur la problématique des EEE par l'Agence de l'eau Adour-Garonne

            - programme de recherche INVAG (laboratoire Ecolab de l'université Paul Sabatier)

           - des initiatives locales de cartographie et gestion (Syndicat de rivière)

Implantation

Depuis ses premières migrations l'homme a participé activement à l'introduction d'espèces animales ou végétales hors de leur aire de répartition naturelle. Avec l'augmentation des échanges internationaux, le nombre d’espèces introduites s'est accru dans toutes les régions du monde. Cependant  seul un faible pourcentage de ces espèces deviendra envahissant.

Parmi les vecteurs de cette propagation, l'horticulture, la foresterie, le commerce international ou l'élevage sont à l'origine de la présence de nombreuses EEE.

Le panel des milieux concernés par l'implantation des EEE est très large. Il peut s'agir aussi bien de milieux naturels que de milieux forestiers, aquatiques, agricoles plus ou moins anthropisés voire de milieux urbains.

Les milieux aquatiques (berges, cours d'eau, lacs...) sont à l'heure actuelle les milieux les plus concernés par ces implantations et surtout favorables à leur propagation.

Parmi la longue liste d'espèce, on peut citer:

Le territoire du SYRRPA

Comme la majorité des milieux aquatiques, le territoire du syndicat n'échappe pas à cette problématique. Les plantes invasives sont bien implantées le long de la rivière Ariège.

La renouée du Japon : sur notre territoire, elle est présente sur une grande partie du linéaire de l'axe Ariège. On la retrouve sporadiquement partout (de Crampagna jusqu'à Cintegabelle).

Les prospections de terrain ont mis en évidence un secteur particulièrement impacté par sa présence: il s'agit du tronçon court-circuité de Pébernat (7 Km) allant de Pamiers jusqu'à Bonnac.