Symar Val d'Ariège

Bienvenue sur le site du SYMAR Val d'Ariège

Symar Val d'Ariège

Préservons ensemble nos cours d'eau !

Actualités

Février 2020 - Opération citoyenne de nettoyage des bords de l'Ariège

22/02/2020
Février 2020 - Opération citoyenne de nettoyage des bords de l'Ariège

Participation citoyenne : grande opération de nettoyage des bords de l'Ariège

22 février 2020

Le contexte

Une grande opération de nettoyage des berges de la rivière Ariège a eu lieu le 22 février 2020 entre Pamiers et Varilhes et a regroupé plus de 170 bénévoles. Cet évènement fait suite à une crue* cinquantennale particulièrement importante des 13 et 14 décembre 2019.


L’opération a été co-organisée avec de nombreux acteurs locaux : le SYMAR-Val d'Ariège, les mairies de Varilhes et Pamiers l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) de Varilhes et Pamiers et leur comité départemental, le Comité Régional Occitanie de Canoë Kayak, La Belle Verte, l’Association pour la protection des rivières Ariégeoises Le Chabot, les mairies de Varilhes et Pamiers et le Smectom du Plantaurel.

Nous tenons à remercier l’ensemble des bénévoles, citoyens, associations et collectifs de pêcheurs et pêcheurs de l'Ariège et de la Haute-Garonne (mouches 09, Black Cats, Diptéria, Fous de Toc), association pour la protection des rivières, association communale de chasse agréée (ACCA) de Pamiers, comité régional de canoë kayak, élèves du Lycée Général Technologique Agricole Ariège - Pyrénées (LEGTA) de Pamiers ainsi que l’ensemble des partenaires engagés dans la protection des sites Natura 2000 : l’ANA CEN Ariège (Ana Conservatoire d’espaces naturels d’Ariège), l’association MIGADO (Migrateurs Garonne Dordogne Charente Seudre) et le SMEAG (Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne) pour leur implication collective tout au long de cette journée.


*UNE CRUE, KESAKO ?

Une crue est un accroissement de la quantité d’eau qui s’écoule dans un cours d’eau : cela n’entraine pas systématiquement un phénomène d’inondation. Elle représente un phénomène naturel nécessaire et indispensable à la pérennité d’un cours d’eau : en effet, elle façonne entre-autres ses berges et transporte de riches sédiments essentiels pour la qualité des milieux aquatiques et la biodiversité environnante.

Les crues se développent en fonction de facteurs dits naturels (répartition des précipitations à un moment donné et sur un lieu donné, occupation du sol…) et / ou anthropiques (donc non naturels comme l’urbanisation dans des zones naturelles d’expansion de la rivière, la présence d’aménagements sur la rivière comme des digues et déversoirs mal entretenus, le déboisement).

LA PERIODE DE RETOUR DE CRUES

Une période de retour de crues est la probabilité de réalisation d’un phénomène ou de son dépassement. Il peut donc s’agir de crues fréquentes (1 – 2 ans), moyennes (10 – 20 ans), exceptionnelles (50 – 100 ans) ou maximales vraisemblables (1000 ans).

LA CRUE CINQUANTENNALE

Une crue cinquantennale qui a eu lieu en 2019 est une crue de temps de retour de 50 ans, c’est-à-dire une crue ayant statistiquement 1 chance sur 50 d’être atteinte ou dépassée chaque année.

Les déchets : une problématique récurrente et toujours d'actualité

La crue exceptionnelle de décembre a vu la rivière Ariège monter plus haut qu’habituellement. La station de Foix a enregistré un débit maximum de 517 m3 par seconde.

D’anciens dépôts sauvages sont présents le long de la rivière. La situation était particulièrement catastrophique entre Pamiers et Bonnac avec des quantités massives de déchets dues à la présence d’anciennes décharges communales non stabilisées et non traitées à Pamiers. Ces décharges s’érodent progressivement à chaque crue – on parle alors d'érosion des berges – et libèrent leur contenu vers l’aval.

Le résultat est édifiant : des kilomètres de ferrailles, microplastiques et autres matériaux ont été transportés dans la rivière et sur ses rives. Ces déchets flottants représentent une menace pour l’équilibre écologique de la rivière et peuvent être ingérés par des poissons et oiseaux. Le volume de déchets peut également aggraver les risques d’inondation.

 

Le périmètre d'intervention

Il était donc urgent d’intervenir pour retirer ces éléments : le secteur a été quadrillé afin d’intervenir sur les zones les plus sévèrement touchées.

Secteurs d’intervention Saint-Jean-de-Verges – Varilhes :

Secteurs d’intervention Pamiers :

Plus de 170 bénévoles ont participé à cette mission sur 7 km de berges entre Bonnac et Pamiers. Plus de 120 bénévoles étaient mobilisés à Varilhes et une cinquantaine à Pamiers. Plus de 7 km ont été parcourus à pied et 2,5 km en canoë. 3 tonnes de DIB (Déchets Industriels Banals) ont été ramassées, plus d’une tonne de ferraille a été récupérée et plus 2 000 litres de sacs jaunes et verts recyclables ont été utilisés. 50 Ha de zones d’expansion de crue ont ainsi pu être nettoyés.

Au-delà de cette journée de nettoyage citoyenne, le SYMAR Val d'Ariège a organisé en parallèle un chantier de nettoyage de Pamiers à Bonnac en partenariat avec une entreprise locale.

La Presse en parle...