Les plantations

Bienvenue sur le site du SYMAR Val d'Ariège

Les plantations

Préservons ensemble nos cours d'eau !

Les plantations

Les plantations

Nos actions > Les plantations

POURQUOI MENER DES ACTIONS DE PLANTATION ?

Le SYMAR Val d'Ariège mène depuis plusieurs années des actions ciblées en matière de plantation de ripisylve (végétation dans des zones humides et en bordures de cours d'eau). Le bassin versant géré par le SYMAR Val d'Ariège fait état d'une bonne ripisylve sur une partie du territoire mais de qualité moyenne à médiocre dans le piémont et les plaines agricoles. Des actions de plantation sont menées pour régénérer la ripisylve lorsque cela est nécessaire. Le Plan Pluriannuel de Gestion (PPG) prévoit la mise en place d'une stratégie de gestion durable sur le bassin versant de l'Ariège. Dans son axe 2, "Vers un système fluvial vertueux", le programme de gestion prévoit des actions pour développer une dynamique écologique équilibrée.

 LES LIMITES DES BANDES ENHERBEES 

L'aval du bassin versant, composé de grandes plaines agricoles de cultures intensives (les plaines de l'Ariège et du Lauragais) est marqué par une ripisylve en mauvais état voire même inexistante sur les berges des ruisseaux. L'absence de ripisylve entraine de nombreux dysfonctionnements :


Absense de ripisylve

RETABLIR L'EQUILIBRE DES COURS D'EAU

La plantation de ripisylve est indispensable pour rétablir l'équilibre avec un fonctionnement hydromorphologique favorable (comme le ralentissement des crues par exemple).

Depuis plusieurs années, le syndicat réalise des plantations en aval du bassin versant sur la Communauté de Communes du Bassin Auterivain. Les actions vont progressivement s'étendre sur la Communauté de Communes des Terres du Lauragais, un territoire récemment intégré au syndicat. Ce travail de plantation, Déclaré d'Intérêt Général (DIG)*, est effectué avec l'aide de personnes en insertion professionnelle (chantier d'insertion), l'objectif étant de reconstruire un corridor naturel en plantant des arbres le long des cours d'eau sur des parcelles privées (propriétaires agricoles) ou publiques. Cette approche environnementale permet d'apporter de nombreux services aux rivières et aux sols.

* La Déclaration d’Intérêt Général (DIG) est une procédure instituée par la Loi sur l’eau qui permet à un maître d’ouvrage public d’entreprendre l’étude, l’exécution et l’exploitation de tous travaux, actions, ouvrages ou installations présentant un caractère d’intérêt général ou d’urgence, visant notamment l’aménagement et la gestion de l’eau sur les cours d’eau non domaniaux, parfois en cas de carence des propriétaires.

En 2019, plus de 800 arbres ont ainsi été plantés sur le territoire : les prochains arbres et arbustes seront plantés en hiver et le SYMAR Val d'Ariège a pour objectif de planter plus de 1 000 arbres par an. Le Syndicat utilise du BRF (Bois Raméal Fragmenté) pour stimuler l'action du sol, l'agrader (par opposition à ce qui le dégrade).

Les essences utilisées pour ces plantations sont des espèces de très hautes qualités provenant de pépinières locales : le syndicat veille également à planter essentiellement des essences adaptées aux rivières et des arbres fruitiers sauvages (Merisiers, Cormiers - Alisier torminal - Noyers) afin de reconstruire des peuplements arboricoles diversifiés.

Si le choix des végétaux nécessite une réflexion certaine, il en va de même pour leur suivi : durant les premières années de pousse, le syndicat accompagne leur croissance en les arrosant régulièrement en période estivale mais également en procédant à des tailles douces pour favoriser une pousse droite contribuant à mettre en valeur chaque arbre.

LES PLANTATIONS EN BORD DE RIVIERE ARIEGE A FOIX

Le SYMAR Val d'Ariège a planté plus de 300 m de ripisylve dans le secteur de Labarre en mars 2020. Le projet a été étudié 6 mois à l'avance avec la commune de Foix. Ces plantations, situées en bord de route et sur les berges de la rivière Ariège, sont localisées dans une zone Natura 2000, c'est-à-dire sur un espace naturel à haute valeur patrimoniale grâce à sa faune et à sa flore exceptionnelle.

Les essences plantées sont nombreuses : Cornouiller, Érable champêtre, Viorne, Pommier sauvage, Cormier, Sureau noir, Poirier sauvage, Merisier, Alisier torminal, Prunier sauvage, Peuplier noir, Églantier, Aubépine, Frêne... Leur particularité est de posséder un excellent système racinaire assurant la stabilité des berges.

Ces plantes ont une double fonction : d'une part, elles permettent de dissuader le déversement sauvage de déchets sur ce talus jusque dans la rivière en délimitant le haut de berge. D'autre part, cette végétation, plus adaptée au milieu, permet de restaurer le rôle de corridor boisé le long de la rivière en recréant un habitat propice au développement de la fauneCes plantations, composées de plusieurs essences d'arbres et arbustes constituant différentes strates de végétations, permettent de rétablir une ripisylve de qualité. Sur le long terme, cette végétation offrira un cadre ombragé pour les citoyens riverains. Le BRF délimite la ligne d'arbustes et d'arbres : en se dégradant progressivement, ce paillage permet d'alimenter le sol en matières organiques. Le SYMAR Val d'Ariège procèdera à un entretien régulier sur les trois prochaines années.


Le SYMAR Val d'Ariège reste à votre disposition pour tous renseignements. Contactez-nous !