Natura 2000

Bienvenue sur le site du SYMAR Val d'Ariège

Natura 2000

Préservons ensemble nos rivières !

Natura 2000

Natura 2000

Nos actions > Natura 2000

NATURA 2000 GARONNE ET PRINCIPAUX AFFLUENTS EN OCCITANIE

Le Plan Pluriannuel de Gestion (PPG) du SYMAR Val d'Ariège prévoit la mise en place d'une stratégie de gestion durable sur le bassin versant de l'Ariège : dans son axe 2, "Vers un système fluvial vertueux", le programme de gestion prévoit des actions pour intervenir sur les écosystèmes et milieux et notamment dans les zones d'intérêt communautaire.

Le site Natura 2000 Garonne en Occitanie comprend plus de 600 kilomètres de linéaire de cours d’eau : l'intégralité de la zone comprend une Zone Spéciale de Conservation "La Garonne, l’Ariège, l’Hers, le Salat, la Pique, la Neste (FR731822)" incluant le périmètre du SYMAR Val d'Ariège ainsi que deux Zones de Protection Spéciales "Vallée de la Garonne de Muret à Moissac (FR7312014)" et "Vallée de la Garonne de Boussens à Carbonne (FR7312005)".

 Natura 2000, kesako ?

Le réseau européen Natura 2000 vise à préserver la biodiversité remarquable et fragile présente dans des sites naturels et semi-naturels cohérents tout en conciliant des exigences économiques, sociales et culturelles dans une perspective de développement durable. Natura 2000 s'appuie sur deux directives européennes : la Directive Habitats permet de classer des territoires en Zones Spéciales de Conservation (ZSC) afin de protéger et gérer des habitats et espèces d'intérêts communautaire. La Directive Oiseaux, quant à elle, permet de classer en Zones de Protection Spéciales (ZPS) pour protéger les oiseaux sauvages et leurs habitats.

Natura 2000 vise à développer des synergies entre acteurs sur des problématiques communes (agriculture, poissons migrateurs, milieux humides et rivières...). Pour mener à bien les actions de protection, chaque site Natura 2000 adopte un document d'objectifs (DOCOB) qui décrit les habitats et espèces d'intérêt communautaire présents sur le territoire ainsi que les démarches à mettre en place pour les sauvegarder. Les démarches sont suivies par un conseil de pilotage (COPIL) territorial.

L'ANIMATION DU SITE GARONNE-OCCITANIE 2018/2021

En 2018, le Comité de Pilotage du site global Natura 2000 a désigné une équipe d'animation pour une durée de trois ans afin de relancer la dynamique sur le territoire de la Garonne et de ses affluents en Occitanie (site FR7301822 Ariège, Hers, Salat, Pique et Neste).

Le Syndicat Mixte d'Aménagement de la Garonne (SMEAG) est le coordinateur pour l'ensemble du site Garonne en Occitanie. Il est également animateur pour le site Garonne en Tarn-et-Garonne.

De nombreux animateurs sont répartis sur l'ensemble du territoire afin d'être au plus près des zones à protéger :

Enfin, l'Association MIGADO (Migrateurs Garonne Dordogne Charente Seudre) et la Fédération de Pêche 09 sont les deux opérateurs techniques historiques du site Natura 2000 en Occitanie. Ils opèrent sur les sites du Salat, de l'Ariège et du Grand Hers.

 LES PRINCIPALES ACTIONS 

Les principales actions menées et à venir dans le cadre de l’animation sont les suivantes :

  • Mettre en place des contrats Natura 2000 pour financer des travaux forestiers afin d'améliorer les corridors écologiques en bord de cours d'eau (renaturation, plantations),
  • Faire le bilan des actions pour renouveler les objectifs du DOCOB avec une attention particulière portée sur la zone Ariège,
  • Procéder à des veilles et évaluations des incidences des différents projets pour concilier développement du territoire avec les enjeux écologiques du site.
  • Développer les signatures de Chartes Natura 2000 pour favoriser et encourager les bonnes pratiques de gestion et d’entretien sur le territoire,
  • Communiquer et sensibiliser un large public aux richesses écologiques de la Garonne en développant des outils de communication et en participant à diverses manifestations locales.

Consultez les dernières publications du site Natura 2000 Garonne Occitanie dans notre rubrique Téléchargements.

 LES CONTRATS FORESTIERS 

Les propriétaires riverains de la rivière Ariège ont la possibilité de contractualiser avec l'Etat via le SYMAR Val d'Ariège.

L'objectif est de réaliser des contrats forestiers comme des plantations, de la restauration de boisements en bord d'Ariège ou encore la gestion d'espèces invasives. Contactez-nous.

LES ESPECES PATRIMONIALES PRESENTES SUR L'ARIEGE : ZOOM SUR 4 ESPECES

Le lit mineur (zone où les eaux s'écoulent en temps normal) et les berges de la rivière Ariège s'inscrivent dans le site d'intérêt communautaire "La Garonne, l’Ariège, l’Hers, le Salat, la Pique, la Neste" constitué du réseau hydrographique de la Garonne et de ses principaux affluents. Le site s'étend sur 134 km et est caractérisé par la présence d'espèces remarquables à protéger (poissons migrateurs, mammifères, amphibiens / reptiles, invertébrés). Le SYMAR Val d'Ariège est coanimateur du Site Natura 2000 Ariège.

Natura 2000 Ariège

La Loutre d'Europe (Lutra lutra)

La Loutre est une espèce qui apprécie les milieux aquatiques et notamment les masses d'eau bordées par une ripisylve (végétation en bord de cours d'eau). Elle vit essentiellement la nuit et se repose en journée, enfouie dans un terrier ou tapie dans une couche de fourrés denses. Il s'agit d'un mammifère solitaire qui connait un régime alimentaire varié, composé essentiellement de petits poissons.

Au niveau européen, la loutre est inscrite dans les annexes de la Directive Habitats et est considérée comme une espèce en danger. Dans le monde, l'espèce est menacée d'extinction. Elle a disparu en Ariège dans les années 1990 pour réapparaitre à nouveau au début des années 2000.

La loutre sur le site Ariège fait face à de nombreuses menaces : la pollution liée aux décharges sauvages, l'utilisation de produits phytosanitaires dans les grandes plaines engendrant une pollution diffuse des sols, la disparition de la ripisylve ou encore les risques liés au réseau routier.

Photographie : Holger Link


Photographie : Richard Danis

Le Desman des Pyrénées (Galemys pyrenaicus)

Le Desman des Pyrénées est le mammifère le moins bien connu d’Europe de l’Ouest. Il est présent sur l'ensemble de la chaîne pyrénéenne dans les massifs montagneux ainsi qu'au Nord-Ouest de la péninsule ibérique. Il s'agit d'une espèce proche de la taupe qui fréquente des cours d'eau et des lacs essentiellement la nuit. Sa biologie et son écologie hautement spécialisées font du Desman une espèce à forte valeur patrimoniale.

Il fait partie des espèces menacées et est inscrit dans les annexes de la Directive Habitats. Il mesure en moyenne 25 cm de long dont la moitié pour la queue : ses narines sont situées à l'extrémité de la trompe ce qui lui vaut le surnom "Rat-trompette". Il se nourrit presque exclusivement d'invertébrés aquatiques.

Le Desman des Pyrénées est sensible aux modifications de régime hydraulique des cours d'eau (aménagements hydroélectriques, prélèvements d'eau) et aux pollutions affectant les peuplements d'invertébrés.


Les chauves-souris

Il existe 19 types de chauves-souris le long de la rivière Ariège dont 8 sont inscrites dans les annexes de la Directive Habitats.

Les abords des cours d'eau et les ripisylves sont des zones repères : les insectes et larves présentes dans les milieux aquatiques sont particulièrement prisés par les chauves-souris. Les arbres creux et constructions (ponts, moulins, certains barrages) sont utilisés comme gîtes de reproduction et d'hibernation.

La principale menace rencontrée est la destruction quasi systématique des grands arbres âgés entraînant de ce fait la disparition de nombreux gîtes et habitats d'alimentation.

Photographie : Murin de Bechstein, ANA-Cen Ariège, Boris Baillat


Illustration : CSP

Le Saumon atlantique (Salmo salar)

Le saumon atlantique a un corps dit fusiforme et recouvert d'écailles : il peut mesurer jusqu'à 1.5 mètre pour 35 kg. Sa robe est d'aspect métallique, avec un dos bleu plus ou moins grisé avec les flancs argentés et le ventre blanc.

C'est une espèce migratrice qui effectue sa croissance en mer et vient se reproduire dans des cours d'eau bien oxygénées avec présence de graviers.

La population de saumons, qui était autrefois abondante, a considérablement diminué au fil des années allant même jusqu'à disparaitre. Des opérations de repeuplement de l'espèce sont organisées depuis 1981 sur le bassin de la Garonne et de ses affluents et des ouvrages de franchissement d'obstacles sont mis en place pour rétablir leur libre circulation.

L'axe Ariège (appelé également Axe Grand Migrateur) constitue une zone prioritaire dans la reconquête des habitats. Il s'agit en effet d'une zone préferentielle de reproduction des espèces migratrices.


D'autres espèces emblématiques sont également présentes comme l'aulnaie-frênaie, le saulaie, la fôret alluviale... En savoir plus.